headerphoto
headerphotoheaderphoto

Les métiers de l'image et du son


/uploads//images/galerie/f/femis_02.jpg/uploads//images/galerie/e/esad_strasbourg/esad_strasbourg_02.jpg/uploads//images/galerie/f/femis_03.jpg


Bien des étapes sont nécessaires à la fabrication d’un film avant sa sortie en salles, impliquant de multiples corps de métiers, auxquels sont assignées des tâches précises et successives.

La réalisation d’un film commence par l’écriture d’un scénario, récit dialogué comportant les principales indications utiles au tournage. Avant toute intervention des techniciens, le réalisateur et le scénariste travaillent à préparer le projet avec le producteur. Depuis le premier devis jusqu’au plan de financement, aux modalités du tournage et au bilan final, le producteur prend en charge l’aspect matériel et financier de la réalisation du film. Il accompagne également le réalisateur dans son projet et suit chacune des étapes de la naissance du film.

Le tournage s’effectue dans des décors construits spécialement sur des plateaux. Il peut également s’opérer dans un décor naturel : forêt, maison de campagne, etc. Sur le plateau, le réalisateur encadre l’équipe de tournage et dirige les acteurs ; la scripte règle la continuité des dialogues.

À l’image, le chef opérateur règle les lumières, détermine le cadre et prend en charge l’exécution des mouvements de caméra. L’équipe son assure l’enregistrement des dialogues.

Du tournage au montage-son et au mixage, le son et l’image restent séparés. Une fois les images enregistrées, les meilleurs plans sont sélectionnés et organisés à partir du scénario et du désir du réalisateur. C’est le moment du montage image qui s’effectue, une fois les données film numérisées, sur un système numérique. Après le montage image, le montage son intègre les différents éléments de la bande sonore. L’étape suivante du mixage, permet de hiérarchiser les sons et de travailler toutes les nuances sonores, image par image. Cette opération s’effectue dans un auditorium.

Après les différentes opérations de laboratoire qui conduisent au tirage des copies, le film est prêt pour la projection. Le film est ensuite confié au distributeur pour une diffusion auprès des exploitants de salles de cinéma.

Les métiers du cinéma participent tous à la création de l’œuvre cinématographique. Ils nécessitent des aptitudes comme la capacité créatrice, les compétences techniques, le sens de l’organisation. Toutes ces aptitudes doivent concourir d’une manière collective à un projet unique et singulier. Pour surmonter des intérêts parfois divergents, tous ces professionnels du cinéma doivent s’intégrer à une équipe et mettre leur talent au service du projet.

Les professionnels exerçant ces métiers sont des salariés travaillant généralement par intermittence pour des employeurs multiples, c’est-à-dire qu’ils sont engagés pour une durée limitée : le temps de la production d’un film qui peut varier - selon la fonction exercée, la longueur et le genre du film - d'un jour à plusieurs mois. Il n’est donc pas toujours facile de gérer son emploi du temps entre les différentes propositions d’engagement, qui souvent se recoupent, et les périodes d’inactivité. Souplesse et flexibilité d’une part, endurance psychique et morale d’autre part, sont des qualités permettant de s’adapter à ces conditions de travail.

Outre ces métiers principaux, le secteur du cinéma emploie de nombreux professionnels. On peut le constater en regardant les génériques de film où on peut lire le nom des régisseur, costumière, maquilleuse, machiniste, accessoiriste, bruiteur, directeur de casting, etc. Mais on trouve aussi des emplois dans les sociétés de production, de distribution ou les salles de cinéma (projectionniste par exemple).

Les technologies numériques ont apporté et apportent encore de profonds bouleversements tant dans la manière de travailler que dans la définition même des professions de l’image et du son. Il s’agit donc d’un secteur professionnel en pleine expansion mais aussi en pleine remise en cause de ses fondements.

Ainsi, en plus des métiers liés à la fabrication d’un film, d’autres métiers rendent possible l’existence d’une industrie audiovisuelle forte, capable de suivre les évolutions induites par la numérisation. Ces métiers concernent l’amont et l’aval de la vie des films et des programmes audiovisuels. En amont, outre les fonctions classiques du producteur – financement et suivi – celui-ci se voit amené de plus en plus à exercer des fonctions éditoriales et à s’impliquer dans la commercialisation des œuvres avec une optique trans-média.

Par ailleurs, une série de métiers de la gestion et de la conservation des films et des programmes
audiovisuels permettent leur pérennisation et leur réutilisation et les rendent accessibles au public au-delà de l’étape d’exploitation commerciale classique. Voici quelques uns de ces métiers, qui peuvent s’exercer au sein de cinémathèques, médiathèques, vidéothèques, services d’archives,
musées ou autres institutions culturelles et éducatives : restaurateur des supports, documentaliste, responsable de collections, éditeur de DVD ou de services en ligne, responsable de projets de conservation et de migration vers le numérique de collections audiovisuelles, responsable de projets événementiels et muséographiques ou encore recherchiste d’images dans la production audiovisuelle.



Les domaines d'activité

Cinéma, audiovisuel, radio, industries techniques...

 

Les types d'intervention, les métiers

Conception artistique (scénarios, dialogues, réalisation, composition musicale,...), conception et encadrement techniques (lumière, son , cadrage, montage, post-production, décors, costumes, coiffure, maquillage...), fabrication technique (décors, son, lumière, costumes, coiffure,...), interprétation (comédie, doublages, cascades, ...), administration, gestion, production, distribution, diffusion, exploitation, maintenance, laboratoire, post-production, doublage, sous-titrage, multimédia (internet, jeux-vidéos...), enseignement, formation et recherche, animation, intervention et médiation, critique et journalisme...